matelas mémoire de forme confortable

Choisir un matelas est un choix important car la qualité de votre sommeil en dépend. A ce titre, le matelas memoire de forme est considéré comme la Royce Rolls des matelas. Vu le prix auquel les fabricants le cèdent habituellement sur le marché, il se positionne plutôt comme un matelas haut de gamme.

Si malgré son prix parfois un peu trop dissuasif, ce matelas est aussi prisé, c’est parce qu’il possède de nombreux avantages. Citons par exemple:

  • le maintien parfait du corps,
  • un confort optimal,
  • une parfaite adaptation aux formes du dormeur,
  • une réduction de la pression sur les points d’appui,
  • une prévention des douleurs,
  • un meilleur alignement de la colonne vertébrale,
  • une indépendance de couchage,
  • un traitement anti-acariens, etc.

Ainsi, les médecins et autres thérapeutes ont tendance à recommander à leurs patients de se procurer un matelas à mémoire de forme, en raison de sa faculté à garantir un sommeil réparateur au quotidien.

Dans ce guide, nous vous indiquons précisément les critères de choix pour sélectionner le meilleur matelas mémoire de forme parmi la variété de modèles disponibles sur le marché.

Qu’est-ce qu’un matelas mémoire de forme ?

mousse memoire de forme

Avant d’aborder les éléments auxquels vous devez prêter attention lors du choix d’un matelas mémoire de forme, il nous apparait pertinent de préciser que la mémoire de forme fait référence à la résilience ; autrement dit à la capacité d’un matériau à revenir à sa forme initiale après avoir été déformé.

Lorsque la pression n’y est plus exercée, un matelas qui utilise cette technologie a tendance à rebondir très lentement, et, au fil du temps, se souvient de la forme de votre corps et de votre position de sommeil optimale. D’où le terme  «mémoire».

Les origines de la mémoire de forme remontent aux années 1970, où la NASA a développé une mousse à mémoire, également connue sous le nom de mousse viscoélastique, dans le but d’assurer le confort et la sécurité des astronautes.

Réalisée à partir de polyuréthane, cette dernière avait en effet vocation à réduire les points de pression subits lors de la sortie ou de l’entrée dans l’atmosphère terrestre. Les propriétés de cette technologie étaient telles que les marques de literie l’ont très vite intégrée dans la fabrication de leurs matelas, oreillers et autres surmatelas.

Depuis lors, l’adaptation à la literie donne lieu à de constantes innovations dont le seul but est d’améliorer l’expérience de couchage. Le matelas à mémoire de forme d’aujourd’hui utilise une couche de mousse à mémoire qui peut recouvrir des matelas à ressorts, en latex ou tout simplement en mousse.

Comment choisir son matelas à mémoire de forme?

Il existe 3 critères essentiels pour choisir votre matelas en mousse à mémoire de forme :
la densité de la mousse principale, la dureté, et le confort.

La densité de la mousse principale : le critère de longévité et d’élasticité, donc de confort

Elle se mesure en kg/m3. La moyenne s’échelonne de 35 kg/m3 à 50 kg/m3.
Certaines mousses vont jusqu’à 70 kg/m3 de densité, 2 fois plus denses et 2 fois plus coûteuses que la moyenne, dans la catégorie des mousses HR ou HD, qui constituent la mousse principale des matelas.

La densité ne doit pas être inférieure à 35 kg/m3, elle est le critère de longévité de votre matelas.

La dureté : le critère de fermeté

Elle se mesure en KPA (kilo pascal), c’est la résistance à la compression.
Plus le KPA est élevé, plus votre matelas est ferme.
Ce critère n’influe pas sur la qualité ou le prix du matelas.

L‘indice SAG : le critère de confort

L’indice SAG indique le niveau de confort de chaque mousse. Le chiffre donné est la résultante issue de la norme ISO 2439.
Plus l’indice SAG est élevé, plus la mousse est confortable.

A ces 3 critères, on peut également ajouter ces points d’attention suivant::
  • l’âme du matelas,
  • la densité de la mousse mémoire de forme,
  • l’épaisseur de la couche viscoélastique,
  • la taille du matelas,
  • le types de matelas,
  • la marque
  • et le prix.

Nous détaillons chacun de ces éléments dans les paragraphes qui suivent.

L’âme du matelas : latex, ressorts ou mousse ?

Comme indiqué tantôt, tous les matelas à mémoire de forme sont dotés d’une couche de mousse à mémoire. Cependant, certains modèles peuvent différencier au niveau de la composition de l’âme du matelas (ou suspension). En effet, c’est ce détail qui fait toute la différence en matière de soutien et de confort.

Sur le marché, on retrouve principalement trois méthodes de fabrication : latex, mousse et ressorts.

Latex

Malgré son élasticité, sa résistance, sa durabilité et les propriétés ergonomique et thermosensible dont il dispose, le matelas à suspension en latex (naturel ou en fibres synthétiques) n’a pas une très grande cote auprès de la majorité des utilisateurs. Si le paradoxe n’est pas forcément justifiable, le prix élevé auquel sont vendus ces modèles, surtout ceux certifiés 100 % latex naturel, n’est pas loin d’entamer les ardeurs des dormeurs les plus exigeants.

Par ailleurs, force est de constater que les matelas à suspension en latex pur peuvent être très rigides et fermes, en raison de leur forte densité. Pour certains, cela constitue un avantage inestimable, mais pour d’autres, il s’agit d’un inconvénient majeur.

Mousse

Si les matelas à suspension en mousse font partie des matelas les moins chers du marché, la qualité est différente d’un modèle à l’autre, selon le type de mousse utilisé. Ainsi, en fonction des besoins que vous exprimez, vous pouvez vous déterminer soit pour une mousse polyéther soit pour une mousse polyuréthane soit pour une mousse viscoélastique ou à mémoire de forme.

La mousse polyéther est une mousse d’entrée de gamme. C’est-à-dire qu’elle ne coûte pas cher à l’achat. Composée de cellules entièrement fermées, elle n’est en réalité d’aucun confort pour l’utilisateur et n’est même pas conçue pour durer dans le temps. Son utilité est très moyenne. Mais, en tant que couchage d’appoint, c’est une option qui mérite d’être envisagée.

Un peu plus élaborée, la mousse polyuréthane haute résilience n’est cependant pas une mousse de qualité supérieure. Doté d’une technologie de cellules ouvertes, on peut en déduire qu’elle offre une meilleure densité et procure plus de fermeté au dormeur qu’une mousse polyéther.

Dans la catégorie des mousses haut de gamme, on retrouve la mousse à mémoire de forme viscoélastique. Bien plus confortable que les autres mousses (polyéther et polyuréthane), cette mousse n’est toutefois pas exempte de défauts. En effet, l’inconvénient majeur est la rétention de chaleur. En été, ce n’est donc pas évident d’être confortable dans ce type de matelas. De plus, les personnes qui transpirent abondamment la nuit auraient vraiment du mal à adopter la technologie viscoélastique.

Ressorts

Les matelas à ressorts sont très répandus parce qu’appréciés pour leur fiabilité et leur résistance dans le temps. Ils offrent généralement une meilleure ventilation que les matelas en mousse à mémoire de forme. Sur le marché, il existe différents types de ressorts : biconiques, multispires ou ensachés.

Si les matelas à ressorts biconiques coûtent moins cher à l’achat, ceux à ressorts multispires offrent au dormeur un soutien assez important. Cependant, les utilisateurs avisés font généralement le choix des matelas à ressorts ensachés. En effet, ces matelas sont conçus spécialement pour améliorer la qualité du sommeil tout en offrant une indépendance de couchage. C’est une option plutôt intéressante pour les personnes qui ont le sommeil léger. Avec ce type de matelas, vous ne ressentirez pas les mouvements de votre partenaire.

Épaisseur de la couche viscoélastique

L’épaisseur est un détail très important si vous voulez profiter d’un certain confort. Ce qui compte bien entendu, c’est l’épaisseur de la couche viscoélastique et non celle du matelas en lui-même. En effet, une fois allongé sur votre matelas, c’est cette couche qui va épouser vos courbes et s’adapter à votre morphologie, pas le matelas dans son ensemble. Ainsi, pour un matelas mémoire de forme, l’épaisseur de la couche viscoélastique doit être au moins de 7 cm. Si l’épaisseur est inférieure à ça, il s’agit d’un matelas mixte.

S’il est vrai que généralement une épaisseur de 10 cm est suffisante, sachez que plus le matelas est épais, plus le dormeur bénéficie d’un bon accueil, d’un parfait enveloppement et d’un confort optimal. L’épaisseur de la couche viscoélastique peut être différente d’un modèle à un autre. Sur le marché, on retrouve un florilège de propositions. L’épaisseur d’un matelas à mémoire de forme (un bon) est généralement comprise entre 15 et 18 cm.

Par ailleurs, l’épaisseur de la couche viscoélastique détermine aussi la durabilité du matelas à mémoire de forme. Si vous dormez en couple, il est nécessaire de prendre en compte le fait que plus on augmente la charge de la mousse, plus elle est susceptible de s’user rapidement. De plus, une personne avec un petit gabarit n’entamera pas aussi vite l’état de la mousse qu’une personne corpulente. Ainsi, faites votre choix en conséquence.

Densité de la mousse à mémoire de forme

Si vous envisagez de faire le choix d’un matelas en mousse à mémoire de forme, il serait judicieux de veiller particulièrement à la densité de la mousse à mémoire de forme. En effet, le confort, la durabilité et le support qu’offre un matelas en mousse à mémoire de forme garantissent une expérience de sommeil totalement positive.

Cependant, à l’occasion d’un achat, il ne faudrait pas confondre densité et fermeté. Il s’agit de deux caractéristiques différentes. La fermeté à rapport à la surface de couchage, tandis que la densité a trait à la capacité de la mousse à reprendre sa forme et éviter la déformation. Une mousse à haute densité peut être douce et celle à faible densité peut être conçue de sorte à devenir très ferme. Du reste, retenez qu’une mousse à haute densité empêche la sensation d´effondrement de la mousse sous le poids du corps.

Par ailleurs, la densité correspond à la mesure de la masse par unité de volume (kg/m3). Si la densité est toujours supérieure à 55 kg/m3, pour une personne dont le poids est compris entre 50 kg et 100 kg, il est recommandé d’acquérir un matelas avec une densité minimum de 80 kg/m3. Ainsi, c’est clairement votre poids qui va déterminer précisément la densité qui vous convient le mieux.

En règle générale, plus la densité est élevée plus l’accueil du matelas est agréable, ce qui vous permet au final de bénéficier d’un certain confort. À l’inverse, une densité proche de 55 kg/m3 est susceptible de conférer aux dormeurs moins de soutien.

Taille du matelas

La taille aussi compte dans le choix d’un matelas mémoire de forme. Sur le marché, on retrouve plusieurs tailles de matelas. Des matelas à une place aux matelas à trois places en passant par les matelas à deux places, tous les besoins sont pris en compte.

Pour les grands lits, les tailles standards sont : 140 × 190 cm, 160 × 200 cm, 140 × 200 cm et 180 × 200 cm. Les matelas à une place sont généralement disponibles dans les dimensions suivantes : 80 × 200 cm, 90 × 200 cm et 80 × 190 cm.

Cependant, certaines personnes possèdent des mensurations spéciales. Il devient dès lors compliqué d’adopter les matelas standards. Dans ces conditions, il est possible de commander des matelas sur-mesure. Certains fabricants sont disposés à vous accompagner dans la réalisation de ce projet. Mais, vu que le procédé de fabrication n’est plus exactement le même, le coût d’une telle prestation est bien plus élevé que pour les modèles standards.

Les différents types de matelas mémoire de forme

Pour être assuré de faire un choix judicieux de matelas à mémoire de forme, il est généralement recommandé de considérer certaines caractéristiques techniques du matelas. Mais, en principe, le choix ne doit pas se limiter à cela.

Ainsi, selon l’état de santé et le gabarit des utilisateurs, les attentes ne devraient pas être les mêmes. On distingue différents types de matelas mémoire de forme : matelas orthopédique, matelas ferme, matelas moelleux et matelas hypoallergénique.

Matelas orthopédique

Les matelas orthopédiques ont été conçus pour prendre soin de votre corps. Les fabricants ont accordé une attention particulière au soutien pour le maintien de votre colonne vertébrale et des muscles du dos. Un autre avantage associé à l’utilisation d’un matelas orthopédique est la répartition du poids du corps sur l’ensemble du matelas. De plus, grâce à sa propriété de régulation de température, on peut l’utiliser en toute saison.

Cela dit, s’il est vrai que le matelas orthopédique peut être utilisé par tous les dormeurs, quel que soit leur profil, le soutien dont jouit l’utilisateur au quotidien le prédispose particulièrement aux personnes ayant des douleurs au dos. Les orthopédistes le recommandent également aux personnes souffrant de hernie discale ou de sciatique.

Matelas ferme

Lorsqu’on fait référence à la fermeté, on parle généralement de la dureté de l’âme du matelas ; pas de l’accueil. Ainsi, un matelas mémoire de forme peut être ferme tout en conservant les propriétés propres à la mousse viscoélastique, en l’occurrence l’enveloppement. Le choix de la fermeté est tout d’abord une question de goût.

Cependant, il n’est pas tant question de préférences personnelles que de la recherche d’un maximum de confort. Ainsi, les personnes avec un grand gabarit ont tendance à rechercher des matelas fermes, voire très fermes, pour être plus confortables et bénéficier d’un meilleur soutien.

Matelas moelleux

En termes de structure, les matelas moelleux sont pratiquement opposés aux matelas fermes. Ce type de matelas est généralement recommandé aux personnes de petit gabarit (moins de 50 kg) à la recherche d’un couchage qui leur donne l’impression de dormir sur un nuage. Les spécialistes les recommandent également pour les enfants étant donné qu’ils ont les os encore très fragiles pour s’allonger sur un support ferme.

Matelas hypoallergénique

Les matelas à mémoire de forme hypoallergénique sont disponibles dans une variété sur le marché. Selon les marques, la dénomination diffère. Ainsi, les étiquettes « anti-allergie » ou « non-allergène » se rapportent à la même idée. Ces matelas bénéficient d’un traitement spécial qui minimise l’effet des acariens et réduit les symptômes d’allergie.

Ainsi, le matelas hypoallergénique est particulièrement recommandé aux personnes qui recherchent un environnement de sommeil sain et propre. Il a été conçu pour :

  • Combattre la croissance bactérienne : la couverture antibactérienne aide à maintenir votre matelas propre et frais en toute saison.
  • Réduire les allergies : grâce au traitement antiallergique, le matelas prévient les symptômes allergiques et empêche les acariens de pénétrer la surface et de s’installer durablement.
  • Prévenir de l’asthme chez les enfants : les propriétés hypoallergéniques du matelas permettent d’éloigner ou de prévenir toutes sortes d’allergies chez l’enfant, dont l’asthme.

Marque

Pour une certaine catégorie de produits, la marque a vraiment très peu d’importance. Mais, en ce qui concerne les matelas, l’importance du choix en fonction de la marque est capitale. Ainsi, pour faire un choix judicieux de matelas mémoire de forme, il est recommandé de porter une attention particulière à la provenance.

Si dans le commerce il existe une variété de modèles et de marques, ce n’est pas tout à fait pertinent de penser qu’ils se valent tous. En effet, certains matelas sont conçus avec des matériaux de qualité pour favoriser un confort optimal du dormeur, tandis que d’autres ne tiennent pas forcément compte de la réglementation et des normes de conception en vigueur en matière de sécurité et de confort.

Parmi ces grandes marques, certaines sont spécialisées dans la conception de matelas à mémoire de forme sur-mesure, alors que d’autres mettent à la disposition de la clientèle une gamme de matelas hybrides. En effet, l’association de la mousse viscoélastique avec d’autres matériaux comme le latex est susceptible de procurer à l’ensemble plus de rigidité pour le soutien du corps et une durabilité assez importante.

Prix

Le prix est un critère de choix assez pertinent, surtout si vous en êtes à votre première acquisition de matelas mémoire de forme. Le budget dont vous disposez va déterminer la gamme de matelas dans laquelle vous avez plus de chances de faire une bonne affaire.

En matière de matelas mémoire de forme, on part généralement sur une fourchette large. Si à cela s’ajoute encore des options comme : matelas orthopédique ou hypoallergénique, conception sur-mesure, épaisseur, etc. le prix peut être assez conséquent au final. Mais, en principe, l’achat d’un matelas est, faut-il le rappeler, un investissement à long terme. Ainsi, un bon matelas est susceptible de garder le même état de fraicheur après plusieurs années d’utilisation.

Dans tous les cas, il faudra veiller à la qualité de la mousse viscoélastique pour profiter d’un confort optimal au quotidien.

Matelas mémoire de forme pour animal de compagnie

Si vous envisagez d’acheter un matelas pour votre animal de compagnie, pensez au matelas mémoire de forme. Certaines marques proposent des matelas pour chien ou encore pour chat.

L’avantage de ces couchages, c’est qu’ils correspondent à toutes les tailles d’animaux. De plus, il est possible de se procurer un matelas orthopédique qui sera beaucoup plus bénéfique à la longue qu’un matelas classique.

Il est généralement recommandé de faire le choix d’un matelas de qualité, confortable et durable, pour être assuré qu’il l’accompagne durant toute sa vie.